Jérome Kerviel is watching me

J'ai gribouillé la note qui suit pour me calmer un peu les nerfs : Cet apres midi en sortant de la radio je suis allé m'acheter quelques livres en ville. J'avais aussi un cheque à deposer à la banque. Par acquis de conscience, j'en profite pour consulter le solde de mon compte au distributeur : " Vous etes à decouvert de 990 euros" m'annonce un minuscule bout de papier recyclé.

Ouargh c'est pas possible ! Je ne peux pas avoir acheté autant de bandes-dessinées ! Je déboule donc à l'interieur de l'agence tout paniqué. " Au secours je suis en faillite" hurlais je à l'employée dans un élan François Fillonesque. " Je crois que Jérome Kerviel a piraté mon compte cheque !". " Ce n'est pas possible monsieur, ici vous êtes à la BNP". me répondit la dame du guichet visiblement pleine de bon sens.

Elle me sort un relevé de compte detaillé. J'y lis des facture de cartes banquaires, dont je ne me souviens pas être à l'origine. : plus de 600 euros à Paris ( je n'y ai pas mis les pieds depuis 6 mois), 700 euros en Grande Bretagne ( mon dernier voyage à Londres remonte à 3 ans et apres un passage aux urgences je me suis promis de ne plus y foutre les pieds). 150 euros sortis de nulle part.

Elle me conseille de prendre un rendez vous au plus vite avec mon conseiller. " Oh oui on va faire ça. Euh à propos c'est qui mon conseiller ?"

Pour me rassurer j'appelle mon Papa, je viens d'apprendre que nous avons le même conseiller. Mon père est riche, il doit etre de bon conseil quand il s'agit de banque.

Il décroche, me parle " depot de plainte ", " escroquerie", accusé de reception" et m'explique que selon le plafond de découvert que m'autorise ma banque je peux eventuellement etre " interdit banquaire à la Banque de France". " Plus de carte bleue, plus de chequier, et fiché à vie dans toutes les banques du pays". Il rajoute que si je ne suis pas assuré pour ce genre de choses, je peux oublier cet argent ( que je n'ai pas).

Merci papa je me sens tout de suite mieux là.

Comme ce genre de conneries m'angoisse terriblement. j'ai essayé de me detendre en redigeant une petite note pour le blog. Demain je rencontre mon conseiller vers 17h. j'irais voir ces messieurs de la police dans la foulée.

En attendant j'ai nerveusement pondu ce qui suit. Desolé c'est encore plus mal dessiné que d'habitude et vraiment décousu.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

003

004

005

006

Ce jour là, une maison de disque m'avait expedié ceci :

001

002

Non, journaliste n'est vraiment pas un métier de tout repos, je soupçonne une menace déguisée du maire de Groscouillon.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ah et pour ceux, qui comme moi, ont besoin de se changer les idées, une bonne nouvelle : Mon talentueux copain Dempsey a un blog. C'est par là. Et ça fait du bien.